Comment pêcher la carpe au coup ?

Pêche à la carpe Commentaires fermés sur Comment pêcher la carpe au coup ?

Les techniques classiques de pêche au coup, à la grande canne ou à l’anglaise, peuvent permettre d’amener à l’épuisette un carpeau ou une petite carpe qui aura mordu sur un appât destiné à un gardon, une brème ou un barbeau. Mais la plupart du temps, sauf entre des mains expertes, le pêcheur se fera « prendre en bout » et casser.

Dans certains plans d’eau ou canaux où les carpeaux pesant entre 2 et 6 livres sont abondants, quelques spécialistes de l’anglaise ou de la bolognaise, recherchent spécifiquement à faire des scores de ces poissons de cette façon. Un amorçage assez lourd (terre de taupinière et amorce de fond du commerce) maintiendra les carpeaux sur le coup. Comme esches, dont on incorporera une bonne quantité dans l’amorce, asticots, mie de pain ou grains de maïs.

Mises au point en Angleterre il y a une quarantaine d’années, les techniques modernes de pêche de la carpe se sont vite généralisées à toutes les eaux européennes. Basées sur le fait que les carpes capturées et relâchées plusieurs fois se souviennent des expériences « piquantes » déjà vécues et deviennent très prudentes dans la recherche de leur nourriture, les carpistes modernes ont développé de véritables stratégies, visant à prendre en défaut la vigilance de leurs rusées adversaires.

Montage pour la carpe au coup

Les montages dits au cheveu, des amorçages copieux à base de bouillettes dont les formules et les parfums varient à l’infini, un matériel très sophistiqué de détection des touches, des cannes et moulinets spécifiquement dédiés à ce poisson, des hameçons de forme spécialement adaptée à la bouche de la carpe, des fils et tresses en matériau synthétiques les plus innovants, ont envahi en un quart de siècle les pages des magazines spécialisés, des catalogues et les rayons des détaillants.

Amorce pour la carpe au coup

Sortes de bonbons à carpe, les bouillettes sont des petites boules de diamètre variant de 8 à 30 mm pour les plus grosses, réalisées en mélangeant une pâte à base de farines végétales ou animales avec des protéines de jaune d’oeuf et que l’on fait bouillir (d’où leur nom) pour les durcir. On y adjoint toutes sortes de colorants et de parfums les plus variés afin de tromper la vigilance des carpes qui semblent avoir une excellente mémoire olfactive.

Les bouillettes serviront à la fois de base d’amorçage et d’esche. Grâce à une fronde ou à des lance-bouillettes, il est facile de les propulser sur l’endroit où l’on espère attirer les carpes, même à grande distance. Le montage au cheveu, permet d’en enfiler une ou plusieurs qui seront libres mais toutefois solidaires de l’hameçon, déjouant ainsi la prudence des carpes qui palpent longuement les appâts avant de se décider à les engamer.

Comment pêcher en rivière ?

Des fiches détaillées sur les techniques pour pêcher en rivière. Consultez également des dossiers par espèces de poissons.